Les Ancêtres De L'humanité - Vue Alternative

Les Ancêtres De L'humanité - Vue Alternative
Les Ancêtres De L'humanité - Vue Alternative

Vidéo: Les Ancêtres De L'humanité - Vue Alternative

Vidéo: Les Ancêtres De L'humanité - Vue Alternative
Vidéo: À la recherche de l'ancêtre commun de tous les Homo sapiens 2023, Décembre
Anonim

Les légendes, légendes, mythes des peuples anciens contiennent beaucoup d'informations mystérieuses sur le passé historique de notre civilisation, qui ne peuvent être expliquées du point de vue de la science moderne. Au cours des fouilles archéologiques, les scientifiques découvrent des sépultures et des artefacts inhabituels qui réfutent les idées généralement acceptées sur les événements qui ont eu lieu dans des temps lointains. L'analyse des mythes, légendes et documents anciens suggère que l'évolution de l'humanité ne s'est pas déroulée exactement comme décrit dans les manuels.

De nombreux historiens ont développé une attitude préjugée envers les mythes et les légendes en tant que faux, non critiques, séparés des concepts et des idées de réalité sur le monde qui nous entoure, ainsi que sur les événements qui ont eu lieu dans des temps immémoriaux. Le mot grec «mythe» (mythos) signifie principalement «tradition, légende». Malgré la nature allégorique des légendes individuelles racontant les événements du passé, elles contiennent parfois plus d'informations que dans les travaux multivolumes de certains scientifiques, il vaut donc la peine d'adopter une attitude plus sérieuse et plus attentive envers les histoires de nos ancêtres qui nous sont parvenues à travers les siècles et les millénaires.

De nombreux documents historiques et artefacts indiquent que l'apparition de personnes sur notre planète, ainsi que les progrès de toute l'humanité, sont associés à la présence de civilisations extraterrestres sur Terre. Il existe de véritables archives d'événements mystérieux qui ont eu lieu dans un passé lointain, qui ne sont pas en accord avec les théories généralement acceptées. Ces documents comprennent des tablettes cunéiformes sumériennes et babyloniennes, des papyrus égyptiens, des codes des Indiens d'Amérique du Sud et des textes bibliques.

Image
Image

Charles Hoy Fort, Eric von Daniken, B. Downing, D. Sandy, R. Drake, Zacharia Sitchin, Alan F. Alford, N. Nepomniachtchi, A. K. Priyma, V. Yu. Koneles etc.

Dans l'étude proposée, une tentative est faite sur la base de mythes, légendes, légendes et informations provenant de diverses sources historiques pour reconstruire le chemin évolutif du développement humain, recréer le véritable cours des événements du passé et aussi attirer l'attention du lecteur sur le problème de l'ingérence des représentants de civilisations extraterrestres dans la vie des terriens.

Les anciens textes sumériens, l'ancien «Conte de l'Atrahasis» babylonien, les codes des Indiens d'Amérique du Sud et les traditions bibliques décrivent l'apparition de l'humanité sur Terre d'une manière très similaire. La généralisation de ces sources permet de manière générale de recréer le processus de l'origine de la civilisation des terriens.

Image
Image

Vidéo promotionelle:

Il y a environ 45 à 50 000 ans, une expédition d'Anunnaki «immortels» de la planète Nibiru a atterri sur notre planète. Au départ, il n'y en avait qu'une cinquantaine: l'akkadien «an-nun-na-ki» se traduit par «(ces) cinquante, (qui) sont descendus du Ciel sur Terre». Puis le nombre d'extraterrestres a augmenté:

Trois cents [Anunnaki] il a mis [Enlil - le chef de l'expédition] dans la patrouille céleste … Et sur Terre, il en a installé six cents.

Leur objectif était de coloniser la Terre et d'extraire des minéraux pour les envoyer sur leur planète d'origine. Avec les Anunnaki sont venus les "dieux" humanoïdes des Igigi - la principale force de travail des extraterrestres. Les Igigi travaillaient dans les mines, construisaient une base et des habitations pour les extraterrestres, approfondissaient les canaux du Tigre et de l'Euphrate, creusaient des canaux, drainaient des marais et effectuaient d'autres travaux de remise en état. Pendant deux mille cinq cents ans, ces dieux esclaves ont travaillé dans les mines et les marais. La légende d'Atrakhasis (traduite par V. Afanasyeva) dit à ce sujet:

Quand les dieux, comme les gens, Portant le fardeau et la douleur du labeur, Grand était le travail acharné des dieux, Le travail était difficile et la souffrance était grande.

Lorsque les igigi ont compté les années de leur travail, leur patience s'est épuisée. Ils se sont révoltés, ont brûlé leurs outils et sont allés à Enlil pour exiger d'être soulagés de leur travail accablant. Enlil, voyant les igigs, ordonna de fermer les portes, arma ses serviteurs et envoya des messagers au secours du père de tous les dieux, le grand Anu. Le Seigneur Suprême est arrivé sur Terre et a réuni un conseil des dieux. Enlil a proposé de réprimer la rébellion par la force militaire:

Ne devrais-je pas mener une bataille?

La bataille est arrivée à mes portes!

Mais Anu s'est opposé et a conseillé d'envoyer quelqu'un pour des négociations pour connaître les demandes des Igigi. Les rebelles ont répondu au parlementaire:

Tous, comme un, ont déclaré la guerre!..

Le fardeau écrasant nous tue

Travail acharné, grande adversité!..

Le soulèvement a été réprimé, l'instigateur Ve-Ila a été tué. Néanmoins, Anu réalisa que des esclaves devaient être créés et que le travail acharné des igigs devait leur être transféré. Cette expérience génétique a été commandée pour diriger la déesse Ninta (Mami). Les Sumériens l'appelaient également par d'autres noms: Innin, Inanna, Ninanna (traduction littérale - «maîtresse du ciel»). Dans la mythologie babylonienne-assyrienne, elle s'appelait Ishtar.

La première créature créée par la déesse était un ouvrier primitif (lulu), mais pour une raison quelconque, les dieux ne l'aimaient pas. Ils avaient besoin d'un esclave plus parfait. Puis Ninthu a pétri de l'argile sur le sang de Ve-Ila (selon d'autres sources, le sang des Anunnaki Geshtu-E a été utilisé), y a placé «l'esprit de Dieu» et a dit aux dieux:

Vous avez commandé -

j'ai fait

Je t'ai sauvé du travail, Vos paniers sont remis à la personne.

Alors les gens sont apparus - et ont commencé à travailler sur la terre:

Les mains se sont durcies à cause d'un travail acharné.

Ils ont construit des temples avec une pioche et une pelle, Ils ont construit de grands canaux.

Apparemment, l'expérience de création d'esclaves ne s'est pas déroulée aussi facilement que les Anunnaki le souhaitaient. Pour les expériences génétiques, des cellules d'hommes-singes (Néandertaliens) et de divers animaux ont été utilisées pour la première fois, à la suite desquelles de terribles monstres sont apparus. Sur certains des sceaux cylindriques mésopotamiens, vous pouvez voir des images d'étranges créatures: hommes-singes, hommes-oiseaux, sphinx, taureaux à tête humaine.

Image
Image

Le prêtre babylonien Berossus, racontant cette période de temps, mentionne l'apparition de personnes avec des ailes, avec un corps et deux têtes, avec des organes masculins et féminins mixtes, avec des cornes et des jambes de chèvre, ainsi que des créatures sans organes génitaux et une femme avec un physique externe anomalies.

L'historien de l'église, Eusèbe de Césarée, cite dans ses écrits un fragment des écrits du prêtre égyptien Menephon, qui dit que les dieux dans le passé ont créé de terribles monstres et monstres:

… et ils ont créé des gens avec deux ailes, et d'autres, avec quatre ailes et deux visages, avec un corps et deux têtes, hommes et femmes, et les deux sexes, hommes et femmes ensemble; et d'autres personnes, à pieds de chèvre et avec des cornes sur la tête; et quelques autres, avec des pattes de cheval, et d'autres, ayant une apparence de cheval dans le dos et une apparence humaine à l'avant; et ils ont aussi créé des taureaux avec des têtes humaines et des chiens avec quatre corps, dont la queue était comme celle d'un poisson et dépassait derrière le corps; et des chiens à tête de cheval, et des gens, et d'autres monstres … et en plus, des monstres qui ressemblaient à des dragons … et beaucoup de toutes sortes de créatures bizarres, masculines et différentes entre elles.

Il est à noter que sur un continent complètement différent, dans l'ancienne ville sud-américaine de Monte Alban (soi-disant construite par les Olmèques), sur l'une des pyramides détruites, il y a des images de divers monstres. Sur les dalles de pierre appelées «danseurs» sont sculptées des figures de personnes présentant des signes d'anomalies évidentes: bossus, nains, macrocéphales, bossus paralysés aux membres sous-développés, avec des bosses sur le front, avec quatre doigts, avec une énorme hernie, avec deux pénis ou pas du tout caractéristiques sexuelles. Peut-être que toutes ces horribles créatures étaient le résultat d'expériences génétiques par des extraterrestres.

Après de nombreuses expériences sur des animaux basées sur le matériel génétique des extraterrestres et un œuf d'une femme singe d'Afrique, Ninto a créé le premier humain - Adam (Cro-Magnon). Puis, en utilisant un échantillon humain réussi et une méthode de clonage, la déesse s'est lancée dans la "production de masse" de personnes aux têtes noires avec l'aide de mères porteuses:

Ninti a pincé 14 particules d'argile.

Elle en a placé sept à droite, Elle en mit sept autres sur la gauche;

Elle a mis un moule au milieu.

Sage et compétent

Deux fois sept déesses-femmes en travail se sont réunies.

Sept ont donné naissance à des hommes;

Sept ont donné naissance à des femmes.

Les déesses ont donné naissance à

Vent du souffle de vie …

Quand les gens ont été créés

Ils ne savaient pas ce qu'était le pain, ils ne portaient pas de vêtements;

Ils mangeaient des plantes avec leur bouche comme des moutons, Et ils ont bu l'eau des fossés.

De nombreux peuples du monde ont conservé des connaissances ésotériques sur la structure de l'ADN, qui code des informations sur la structure de tout l'organisme dans son ensemble. Des images de l'Arbre de Vie sous la forme de deux serpents entrelacés, de troncs d'arbres ou de plantes peuvent être vues sur les sceaux cylindriques sumériens, les reliefs assyriens et dans les codes des Indiens d'Amérique du Sud. Ces dessins reproduisent la structure de la double hélice d'ADN avec une précision remarquable.

Pour la première fois, la structure de l'acide désoxyribonucléique a été établie en 1953 par les Britanniques M. Wilkins, J. Watson et F. Crick. Peu de temps après, les chercheurs américains A. Downs et J. Gamow ont suggéré que la structure des protéines est en quelque sorte codée dans les acides nucléiques. En 1965, cette hypothèse a été confirmée par de nombreux chercheurs: F. Crick (Angleterre), M. Nirenberg et S. Ochoa (USA), H. Korana (Inde). Ces découvertes ont révolutionné la biologie. Ils ont permis d'expliquer le phénomène de la vie par l'interaction des atomes et des molécules.

Au début des années 1970, dans le laboratoire de l'Institut médical de Khabarovsk, un émigré de Chine, Jiang Kanzheng, a mené une série d'expériences pour étudier l'effet du rayonnement micro-ondes sur le code ADN de divers animaux et plantes. À l'aide d'une caméra spéciale, qui permet de «lire» les informations bioélectromagnétiques de l'ADN d'un objet vivant et de les diriger vers un autre objet vivant, le Dr Jiang a reçu un noyau de poulet avec des membranes sur ses pattes, des lapins de chèvre avec de grandes dents recourbées et du maïs avec des épillets semblables au blé. En influençant le champ bioélectromagnétique de jeunes souris expérimentales sur des individus âgés, le scientifique a réalisé leur rajeunissement significatif. Le chercheur a répété l'expérience sur lui-même et son père de 80 ans. Les résultats ont été surprenants: le vieil homme s'est débarrassé des maladies chroniques; ses acouphènes et ses démangeaisons allergiques ont cessé et la tumeur bénigne a disparu. Six mois plus tard, les cheveux ont poussé sur la tête chauve, les cheveux gris sont devenus noirs. Un an plus tard, une nouvelle dent a poussé à la place d'une dent tombée il y a 20 ans.

Fait intéressant, les Anunnaki, selon les tablettes cunéiformes, avaient également des «chambres de vie» dans lesquelles les extraterrestres étendaient leur existence. Selon les anciens mythes sumériens, les Anunnaki étaient immortels.

Il est devenu tout à fait possible de créer des hybrides d'animaux, de plantes ou de clones humains au stade actuel du développement de la génétique. En 1975, des scientifiques britanniques ont cloné des grenouilles. Au début des années 80, des chercheurs chinois et américains ont mené avec succès des expériences de clonage de poissons. En 1982, Ralph Brinster (Université de Pennsylvanie) et Richard Palmeiter (Howard Hughes Medical Institute) ont réussi à combiner les structures géniques de rats et de souris pour créer une souris rat. La revue "Nature" a publié des rapports sur les réalisations des scientifiques qui ont introduit des gènes humains dans les organismes des lapins, des porcs et des moutons. Début 1997, le fameux Dolly le mouton est né, "construit" à partir du matériel génétique de deux moutons et né d'un troisième mouton. Nous achetons des produits transgéniques en magasin depuis longtemps, souvent sans le savoir. Avec l'aide du génie génétique, les scientifiques ont déjà réussi à créer de la peau et des organes individuels pour la transplantation. Le clonage d'un «homme sans âme» n'est pas non plus un problème, bien que dans certains pays, il soit interdit par la loi.

La création du premier peuple par les dieux est évoquée dans les tablettes cunéiformes babyloniennes-assyriennes compilées en 2000 av. e. et trouvé dans les ruines de l'ancienne Ninive. Le British Museum contient une tuile d'argile des ruines du palais Sar-Danapal avec une courte inscription fragmentaire:

Après que les dieux aient créé les êtres vivants, le bétail et les bêtes sauvages et les plantes grimpantes … Dieu [Hao] a créé deux …

Selon les sources bibliques, l'homme est apparu le sixième jour de la création. Dieu a dit:

Faisons l'homme à notre image et à notre ressemblance … (Genèse 1:26)

Et il a béni le premier peuple:

Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre, soumettez-la, et dominez les poissons de la mer, et les bêtes, et les oiseaux du ciel, et sur tout le bétail et sur toute la terre … (Genèse 1:28)

Dans une version plus ancienne de la légende biblique, il est dit que l'homme a été créé à partir de la poussière de la terre, c'est-à-dire de l'argile, puis Dieu a insufflé le souffle de vie sur son visage, et l'homme est devenu une âme vivante. Adam traduit de l'hébreu signifie simplement «homme», mais parfois ce nom est traduit par «moulé à partir d'argile rouge».

Puis Dieu a dit:

Il n'est pas bon qu'une personne soit seule. Faisons de lui un assistant correspondant à lui (Genèse 2:18).

Et il a créé divers animaux et oiseaux, mais parmi eux, il n'y avait pas de «comme lui». Puis Dieu créa la première femme, Eve:

Et le Seigneur Dieu a apporté un profond sommeil à l'homme; et quand il s'endormit, il prit une de ses côtes, et couvrit cet endroit de chair.

Et le Seigneur Dieu créa une femme à partir d'une côte prise à un homme, et l'amena vers un homme.

Et l'homme dit: Ceci est l'os de mes os et la chair de ma chair; elle sera appelée épouse, car elle a été enlevée à son mari (Genèse 2, 21-23).

Les légendes du persan Zend-Avesta font également écho aux histoires bibliques sur la création de l'homme. Or-muzd créa le premier homme hors du feu, de l'eau, de l'air, de la terre et lui insuffla une âme immortelle. Dans le jardin d'Eden pousse l'arbre de vie - Remarque, dont les fruits donnent l'immortalité. L'Ahriman vengeur, sous la forme d'un serpent, est apparu aux ancêtres de l'humanité, les a séduits et a violé le bonheur de l'âme immortelle.

Selon les légendes scandinaves, les gens ont été créés par les dieux Odin, Hoenir et Lodur: le premier a doté le couple créé de l'esprit de vie, le second de raison, et le troisième lui a donné le sang et le rougissement.

Le Coran dit que Dieu créa le corps humain d'argile et l'âme du feu. Tous les anges ont reconnu la nouvelle création, un Eblis a refusé et a été expulsé du paradis, où Adam s'est installé. La première femme, Eve, a été créée au paradis. Eblis a séduit les premiers par vengeance et ils ont été jetés au sol. Dieu a eu pitié de Adam repentant et a envoyé l'archange Gabriel pour lui enseigner les commandements de Dieu. Un temple à La Mecque a ensuite été construit sur ce même site.

La sourate 23 ("Les croyants") raconte l'histoire de la création de l'homme:

(12) Nous avons déjà créé l'homme à partir de l'essence d'argile, (13) puis Nous l'avons mis dans une goutte dans un endroit sûr, (14) Ensuite, nous avons créé un caillot de sang à partir d'une goutte, créé un morceau de viande à partir d'un caillot de sang, créé un morceau d'os à partir de ce morceau et revêtu les os de viande, puis Nous l'avons élevé dans une autre création - béni est Allah, le meilleur des créateurs!

Selon les mythes grecs les plus anciens, le premier homme a été créé par Prométhée, qui a enseigné aux gens l'artisanat et leur a volé le feu du ciel. Pour ce crime, Zeus a puni Prométhée en l'enchaînant à un rocher dans les montagnes du Caucase. Chaque jour, l'aigle picorait son foie, et pendant la nuit, le foie repoussait, ce qui transformait la torture en tourment sans fin.

Néanmoins, certaines tribus grecques se considéraient comme autochtones, «issues de la terre». La première femme a été «faite» par Héphaïstos à la demande de Zeus. Chacun des dieux l'a dotée d'un cadeau: Aphrodite a donné sa beauté, Athéna a présenté la beauté avec une couronne d'or, Héra - une robe d'argent, Hermès a mis un discours rusé et flatteur dans son âme. Et ils l'ont appelée Pandora, ce qui signifie «douée de tous». Zeus a également préparé un cadeau - un cercueil de travail habile, mais a interdit de l'ouvrir jusqu'à ce qu'elle devienne une épouse légitime. Envoyé sur terre, Pandore prit Epiméthée comme épouse, oubliant le conseil de Prométhée de ne pas accepter de cadeaux d'immortels. Lorsque la jeune femme, brûlante d'impatience, ouvrit le coffre, tous les troubles humains s'envolèrent: maladie, souffrance, misérable vieillesse, envie, tromperie et colère. L'idée ancienne des Grecs sur l'origine de l'homme est incarnée dans le titre même de Zeus - «le père des dieux et des peuples».

Dans le livre sacré des Indiens d'Amérique du Sud de la tribu Quiche "Popol-Vuh", il est également fait mention de l'origine artificielle des personnes:

Ils disent qu'ils ont été créés, mais qu'ils n'ont eu ni père ni mère, et pourtant ils ont été appelés des gens. Ils ne sont pas nés par une femme, ni par des créateurs et sculpteurs, ni par Alom et Koholom, mais seulement par un miracle. Ils ont été créés et sculptés par magie …

Le but de la création d'humains ressort clairement de la citation suivante:

Alors essayons de créer des créatures obéissantes et respectueuses qui nous nourriraient … De la terre, de la boue, ils [les dieux] ont fait chair humaine … Pour qu'il y ait des créatures qui pleureraient vers nous, priez-nous.

"Manuscript-1558" raconte la création du peuple par les dieux: Quetzalcoatl se rendit au pays des morts et demanda aux dieux qui y régnaient les os sacrés d'un homme et d'une femme qu'ils gardaient. Le matériel de clonage a été apporté à Tomoanchan et donné à la déesse de la magie, Kihuacoatl. Elle les réduisit en poudre et les plaça dans un élégant bain de terre, puis Quetzalcoatl les aspergea du sang de son organe mâle. De ce mélange, la déesse a créé les premiers peuples.

La tribu mixtèque vivant dans le sud-ouest du Mexique raconte l'apparition des dieux et la renaissance des gens:

Aux jours d'obscurité et d'obscurité, quand il n'y avait ni jours ni années, et que le monde était chaos, plongé dans les ténèbres, à une époque où la terre était couverte d'eau, sur laquelle flottaient seulement de la boue et de l'écume, un jour un dieu cerf et une déesse sont apparus … Ils avaient une apparence humaine, et par le pouvoir de leur magie, ils ont élevé une grande montagne de l'eau et y ont érigé de beaux palais pour leurs habitations. Ces bâtiments se trouvaient dans le Haut Mixtek, à côté d'Apoala [«Lieu d'accumulation d'eau»], et d'une montagne appelée «L'endroit où se tenait le paradis». Ces divinités avaient des fils jumeaux, et tous les quatre étaient adeptes de la magie. Les dieux du cerf avaient d'autres fils et filles, mais une inondation s'est produite, au cours de laquelle beaucoup d'entre eux sont morts. Une fois la catastrophe terminée, le dieu, appelé le créateur de tout, a façonné les cieux et la terre et a restauré la race humaine.

Selon les légendes des Indiens péruviens, les gens ont été créés par le Grand Créateur et le dieu du soleil, le Vi-racocha à la peau claire et barbu, qui est descendu du ciel près du lac Titicaca. Il était accompagné de quelques mystérieux compagnons aitsaipanti (brillant) et uamin-ka (fidèles guerriers). Un hymne dédié à cette divinité dit:

Oh Viracocha! Toi qui n’as pas d’égal dans le monde entier, Avec qui personne ne peut comparer!

Vous nous avez donné la vie, vous nous avez donné la conscience.

Vous avez dit: qu'un homme soit créé!

Vous avez dit: laissez une femme être créée!

Vous les avez créés, vous les avez créés et leur avez donné la vie …

Andrey Kleshnev

Recommandé: